• La pelote déroulée

    Après tout, il faut bien en rire...

    Portée par le succès de son époux

    Épaulant le ténor à travers les sombres corridors

    Ne voyait-elle pas son travail s'endormir ?

    Éprise de son homme au galop vers le sommet

    L'amoureuse oubliait parfois pourquoi elle encaissait

    Obnubilée par les incessantes ascensions

    Pourtant c'est de la base que venait l'argent

    Et c'est verticalement qu'elle se révéla


  • Commentaires

    1
    Alex
    Dimanche 5 Mars 2017 à 00:42
    C'est plus beau comme tu l'as décrit même si "la France est plus grande que mes erreurs !" ne manque pas de poésie !
      • Vendredi 31 Mars 2017 à 22:38

        Oui, il y a un petit côté "fleurs du mal politique" !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :